Parce que c'étaient eux, parce que j'étais là....
   
Parce que c'étaient eux, parce que j'étais là....
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La vie créée des fêlures. Mais pas que. La passion aussi a des éclats.
C'était Noel. Au pied du sapin, une orange. Au pied du char, un obus.
La vie est peuplée de rencontres. Avec soi-même.
Quand j'étais petite, je n'avais pas d'amoureux. Pis les amoureux, ils étaient trop envahissant. Pis je suis devenue vieille. Et les amoureux, c'étaient les envahisseurs, qui, au quotidien, me poussaient à faire des bouts, des p'tits bouts de papier... à l'infini.
Je ne boude pas. Je résiste.
Je serre la chaleur de ton corps. Je finis par souffler. Mais la fragilité de cette relation tient aussi d'un art.
Tel Alice, est passé de l'autre côté du miroir
Etre en dehors de soi pour essayer d'être dans la vie de l'autre... Un choix.
"...Etait paradoxalement d'une intuition perçante, peut-être parce qu'étant détaché des autres, il les lisait à livre ouvert." F. Humbert
"Un amour, du courage, et deux enfants hors des normes"
Observatrice des temps passés, handicapée des temps à venir
Les traces les plus indélébiles sont celles laissées sur les corps...parfois par d'autres corps...
Le reflet de son alter ego.
Le veilleur
Et si le souvenir demeure usé, on le mettra sous cloche: la poussière sans les désagréments...
Ce ne sont pas les mains de fer qui frappent le plus fort
Ni ange, ni bête. A eux deux, des similitudes. Les amours de ma vie, trop sauvages pour être domptés, Trop domptés pour demeurer sauvages...
Pour aller de l'avant, il faut prendre du recul.
Quand l'enfance part en sucette...
Se retourner pour regarder le futur...
"Tu sens bon...oui, je sens le souvenir..."
"Comme dans tous les groupes de copains, nous n'avons aucune raison de nous voir.Juste la déraison." Beigbeder
Il était là. Le monde était ailleurs. Et moi, entre les deux.
Ma vie par procuration
Et le décalogue fut. Et la décadence sera.
Top